MÂCON CRUZILLE
« CLOS DE LA MOLLEPIERRE »

Blanc

Cette parcelle était la propriété de nos voisins. Pour garantir de pouvoir l’acheter un jour, notre père l’a louée pendant plus de 10 ans. Puis un jour en 1992, il a pu l’acheter. N’ayant pas les moyens de la replanter tout de suite il a attendu. Décédé en 2008 il ne verra pas cette parcelle plantée. En 2009 nous avons commencé les travaux puis 2011 nous avons planté les premières greffes et le premier vin de cette parcelle est né en 2015. Un vin chargé d’histoire et quelle histoire !

L’accord des chefs

Le Clarence

Pour ce vin, nous avons voulu un duo de choc en demandant à Bruno Quenioux, caviste de Philovino à Paris et aussi héros de notre bande dessiné « Un Grand Bourgogne Oublié » de nous trouver un Chef pour faire cet accord ! Le résultat est à la hauteur !!! Merci les amis …

Le chef : Christophe Pelé, chef du restaurant 2 étoiles, Le Clarence à Paris, vous propose son bar à cru, mozzarella, artichaut frit, jus d’oseille.

Plus d’informations sur www.le-clarence.paris.

Le caviste : Bruno QUENIOUX, muni d’une fougue presque sauvage dés la première rencontre, il laisse peu a peu la place a une source inépuisable de saveurs minérales et fruitées. Une scintillance magnétique amplifie la profondeur dans une grande légèreté. Géant !

Plus d’informations sur www.philovino.com.

Notre terroir

C’est notre nouveau « Terroir » qui sera définitivement l’un des plus grands ! Nous avons acheté cette parcelle abandonnée depuis la crise du Phylloxera moins de 500€…. Ce clos appartenait aux moines de l’abbaye de Cluny, et est entouré par un mur en pierre sèche de pratiquement deux mètres de hauteur. Nous avons consacré pratiquement dix ans de travail à cette parcelle pour réhabiliter le sol et l’adapter à l’utilisation des tracteurs tout en conservant ce mur.
La bande dessinée : « Un grand Bourgogne oublié » romance l’histoire de ce Clos et de son histoire incroyable… Le Clos de la Mollepierre est situé au même niveau que les Perrières sur une Dalle clacaire plus épaisse, il ne fait aucun doute que ce sera un très très grand vin…